• Verte de colère

    Verte de colère


    Verte de colère
    Sous influence amoureuse
    En dépêche mode
    Me surprendre à finir la seconde
    Avec ce temps qui appartient déjà au passé
    Alors que le moment de maintenant commence à peine.
    Oui à cette influence du désespoir d'attendre un amour
    Qui ne viendra jamais
    Il n'a jamais existé alors pourquoi existerait-il pour moi ?

    Verte de colère au nord de la plaine
    Toujours emmitouflé dans le manteau de l'attente infernale
    Rien ne sera semblable à cette rencontre
    Elle se suffisait à elle-même
    Tant elle était hors norme
    Et soudain tout est revenu au milieu de la route au stop de tous.
    Ne pas franchir le pas.
    Se tenir en société dans ce qu'elle attend.
    Du monstre à mille têtes éparpillées dans la vaste plaine Couleur chocolat amer.


    De rage en crève plus vite
    Je courre après le plus de chaque événement.
    Tout l'essentiel du nuage se résume
    Aux couleurs du coucher de soleil.
    Passagère boiteuse je suis allée vers plus d'abandon
    Sur les touches de l'accordéon diachronique
    Bien m'en a pris
    Je suis libre devenue
    De l'amour tout court !

     février 2015

    Verte de colère


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :