• Terre promise

    Je me déleste

    En vitesse de ce poids de vie

    Et écoute la lune chanter.

     

    Bien plus tard

    Je serai allongée si près de mon double

    Qu'il faudra deux cercueils pour nous.

     

    Le soleil se dérobe

    M'habillant d'ombres grandissantes

    Et l'eau s'étonne de tant de fleurs sur

    Son flot d'erreur

     

    Pas de regard sur cette profonde caverne

    Dérangée par le sable d'or

    Et la terre d'attente.

     

    Terre promise

    Terre défendue

    Je me noie dans mes bras.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :