• Tapis mauve

    A Bérengère                                                                                                               

    Ainsi va la vie
     à petits pas goulus
     sans s'essouffler
     sur le viaduc de l'espoir
     des jours embrumés de joie

    des nuits de solitudes noires

    des jours et des nuits de paradis

     

      repasser par la case départ n'est plus possible

     

     seulement continuer doucement à ramasser les pâquerettes du péché
     que le  bon dieu nous offre tout au long du chemin carmin de l'alpage enneigé

     

     

    Courir sur la pente des toits

     

    du village d'autrefois

     

    à la recherche de ce présent

     

    ami de tous les instants de frayeur et d'erreur

     

     

    Silence revenu

     

    paix aimante qui t'enserre

     

    et te cueille en douceur au coin du tapis mauve

     

    tout à côté de toi couché

     

    te tient la main innocente

     

    te prend la main entreprenante

     

    chaleur chaleur

     

    Shalom shalom

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :