• Question

    Question

     Ou es tu minable amour ?

     Tu te trémousses à d'infinis kilomètres

     De moi ton épouse épicée

     Et tu tremblotes dans ta djellaba au pied

     Du cocotier ondoyant

     Aux fines nervures en forme de peigne

    Multiples bras frangés

     Où est ce que tu te caches

     Paresseux sans diplôme

    Cela me repose de te cultiver

     Dans mon coeur

     Ta présence demande

     Tant de don

     Que le repos est aimé à ta place.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :