• poème en neuf éléments

     

    1-Un trop plein de vie


    Un trop plein de vie
    Bouscule les livres
    D'une vie
    Écrite en roman
    Deux fois vécues

     Avaler cette rencontre
    Nouvelle
    Demande de prendre
    Une chaise roulante
    Pour digérer cet assez
     Canard grillé sur canapé
     




    2-La cloche




    La cloche perdue au sommet du toit en pointe
    annonce minuit.
    Le chat miaule au seuil
    de la chambre étouffante
    Dans le lit encombré
    le rêve
    dresse
    le cheminement infernal
    sur le sentier de la guerre
    des  roses trémières
    soldates d'une cause perdue
    celle de l'unité du monde
    au profit de toutes les denrées alimentaires
    ornant les murs blancs
    des maisons d'humains.


    la chaleur envahit les narines
    le repos s'épuise à supporter la vapeur du corps.



    3-Métis- love





    Métis- love
    Dérange les limites
    Fait s'enfuir
    L'amour de chair en chair
    Comment se penser
    Femme blanche sur
    Sous homme noir

    La nuit maquilleuse estompe cette différence
    Cette impossible fusion des couleurs
    Tout devient  transfusion






    4-Prénom oublié





    Les larmes remontent
    Le long du canal
    Seule
    Avec cette femme
    ma mère

    Isolement phonique
    Avais je un prénom?

    Elle ne m'appelait jamais.
    J'étais là à portée de voix
    Prénom oubliée




    5-Chemise de soie



    Le son
    En cep de vigne
    Grince sur le fil
    A linge qui traverse
    La chemise en soie





    6-Entre nous le vide




    Tu m'as chavirée
    Ton âme absente
    Enfoui au loin

    Entre nous
    Le vide

              Tu me manques







    7-Regard


    Regard
    Perceuse
    Sans les vis
    Brûlante la vie
    Agitation cachée
    Mon secret
    Se déplace
    A chaque rencontre
    Il bout sur le feu
    Du moment
    S'évaporant petit à petit
    Laissant le faitout4-Prénom oublié
    Sur sa faim
    Mettre les mots
    Aider les mots
    Amis devenez

    Ah les mots
    Pansements des biais inquiets
    Réparation des soupirs



    8-Doucement



    Doucement
    S'ouvre une fuite cachée
    Les années passent
    Enfle le possible de dire
    Les barrières du danger
    Se rapprochent
    Sans faire reculer
    L'envie du cœur cimetière

    Établir
    Un murmure
    Un chant
    Un lâchage de ballons


    9-Labyrinthe


    Au cœur des vallées
    Recroquevillés  dans l'église

    Tout prés de ce présent vide4-Prénom oublié
    Les vitraux lancent une recommandation:
    « Cherche
    Sans te décourager
    Artiste qui  porte
    Vers nous
    Tes
    Images du ciel
    Peuplées de scènes bibliques
    Interprétées par les anges
    Du peintre Arcabas
    En bicyclette aux  ailes d' écailles colorées »

    De nous
    Poussières d amour
    Poètes du rien
    Ondulant vers plus d Art
    Pèlerinage sans cesse à recommencer
    Pour atteindre l' extrême
    Peuple des souffrances
    Entrer en délivrance
    Être au service de la profonde cascade des anxiétés
    Partageons le butin
    En secret avec toi qui me donne attention maintenant.




    10-Un trop plein de vie




    Un trop plein de vie
    Bouscule les livres
    D'une vie
    Écrite en roman
    Deux fois vécues

     Avaler cette rencontre
    Nouvelle
    Demande de prendre
    Une chaise roulante
    Pour digérer cet assez
     Canard grillé sur canapé
     










































  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :