• Les bords de l'amertume

     

     

     

    Les bords de l'amertume que chante grenouille

     

     

     

    Cette musique qui gronde

     

    dans le ciel de l'ennui

     

    se déverse dans les feuilles de l'orme.

     

    Je ne peux faire plus que

     

    toi à cheval sur la nuit

     

    entouré de gourmands en courbettes.

     

     

     

    Je ne peux taire cet appel

     

    à te retrouver

     

    sur les bords de l'amertume.

     

    je ne peux, je ne peux

     

    pieuvre de la répétition

     

    lancée dans l'air

     

    je hurle aux grains de blé

     

    perdus sur la route de la folie.

     

     

     

    Je hurle. Ça crie

     

    immense déversoir en sursaut

     

    sur le sol réuni

     

    guerre multiple

     

    cherchant la bouée de secours

     

    enterrée si profond

     

    que l'on rencontre

     

    le dragon de la colère

     

    hérissé d'amiantes

     

    attendant sa prochaine proie.

     

     

     

    J'ai appelé

     

    qui ai je cherché ?

     

    rien ne se décide

     

    les fourmis vont et viennent

     

    sans fin

     

    immense mouvement

     

    broyant l'espace creux

     

    en ondulation de queue de serpent

     

    la vulve s'ouvre

     

    sur d'infinis espaces

     

    et refuse de t'y laisser entrer.

     

     

     

    A regarder tout est en place

     

    la pyramide s'effondre

     

    effaçant l'histoire qui aimante

     

    la curiosité diabolique

     

    des requins du souvenir partageant avec d'autres requins

     

     

     

    J'écris pour capter

     

    ce qui s'inscrit là maintenant

     

    dans la bouche de l'arbre de la peine.

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :