• Impossible gisement

    Vraie en impossible gisement
    Je la vis le jour en écharpe
    Je la creuse en solide parfum de  pivoine
    Je la déménages sans cesse dans
     
    Mes pensées en accent circonflexe
    Les abandonnant à la déchetterie de la ville.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :