• Aile d'ange

    Voilà que se porte une aile d'ange

     A la fenêtre du ciel.

     Le zigzag du danger se rapproche de l’armoire tordue par le temps.

     En un espace d'une seconde le dragon de l'enfer

     Chasse les bonnes intentions pucerons de l'amour .

     

     

    Aile d'ange

     

    La mousse de la cascade plane

     

    L'eau se pousse en ruse de plonger

     

    A chaque caillou blanc un caillou noir

     

    Le tout en cœur sur le sentier de la reconnaissance

     

     

     

    Prudemment descendre les escaliers des mémoires vives

     

    Ensevelies au grenier des objets orphelins

     

    Se tenir à la rampe en fer forgé

     

    sans se laisser aller au rudoiement des mains douces

     

     

     

    Revenir délicatement à l'orée des ouvertures

     Sonores que clame la clarinette

     Dans la pièce nommée de vie

     De vie à retenir sur le dos de la paume de main.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :